Skip to main content
Back

Test d’utilisabilité, test UX et test utilisateur. Quelle est la meilleure option pour votre entreprise ?

Back

Test d’utilisabilité, test UX et test utilisateur. Quelle est la meilleure option pour votre entreprise ?

Avatar photo
Darren Choong
| Linkedin
| Content Manager

En bref

Les tests sont un élément essentiel du développement d’un produit. Le produit fonctionne-t-il comme prévu ? Y a-t-il des problèmes de convivialité ? Offre-t-il une expérience positive ? La liste des éléments à tester est longue, mais si les tests sont réussis, les clients savent qu’ils peuvent faire confiance à votre entreprise et à votre produit. La question est de savoir quel type de test peut le mieux garantir cette confiance.

Dans cet article, nous examinons trois types de tests essentiels à la création d’un excellent produit numérique qui répond aux attentes des clients. Les tests d’utilisabilité, les tests d’expérience utilisateur (UX) et les tests utilisateurs.

Principaux points à retenir :

Principaux points à retenir :

Ce que fait chaque test et pourquoi ils sont importants : les tests d’utilisabilité mesurent les performances d’un produit numérique et sa convivialité globale. Les tests UX vont plus loin en testant différentes zones et éléments de votre produit. Qu’est-ce qui a un impact négatif sur l’utilisateur ? Que peut-on changer pour optimiser l’expérience ? Les tests utilisateurs font appel à des personnes réelles pour évaluer la conception, l’interface et les fonctions de votre produit.

Comment déterminer ce qui vous convient le mieux ? Bien que les tests d’utilisabilité et les tests UX soient liés, il existe des différences spécifiques. L’utilisabilité se concentre sur la fonctionnalité d’un produit. Peut-il se connecter à l’internet ? Les menus sont-ils logiques ? L’UX porte sur des qualités moins tangibles. Le produit se connecte à l’internet, mais est-il trop lent ? Ces éléments ont-ils un impact négatif sur l’expérience ?

Une plongée plus profonde dans les tests d’utilisabilité : Nous examinons les nombreuses variantes des tests d’utilisabilité, notamment la manière dont leurs avantages vont au-delà de l’utilisabilité et de la fonctionnalité. Ils vous permettent de mieux connaître vos clients, de voir les cas d’utilisation de votre produit, d’apporter des améliorations, et bien plus encore. Mais quand commencer ? À quelle fréquence faut-il tester ? Avec combien de personnes ? Qu’est-ce qui change lorsqu’on teste une application par rapport à un site web ?

Mesure des résultats et pratiques optimales : Des tests réussis ne sont pas le fruit du hasard. Il s’agit de savoir quelle construction tester, le bon environnement, quand le faire, et comment mesurer les succès et l’échecs. Les mesures de qualité doivent être sans ambiguïté et vous permettre de conclure si un produit est utilisable ou non. Et tout doit être planifié avec précision. Disposez-vous des bons outils ? Les bons dispositifs ? Les rôles sont-ils parfaitement définis ?

Poursuivez votre lecture pour découvrir pourquoi les tests d’utilisabilité et d’expérience utilisateur sont si essentiels, comment maximiser vos tests et pourquoi les tests avec de vraies personnes sont essentiels.

Moins

Test d'utilisabilité, test UX et test utilisateur. Quelle est la meilleure option pour votre entreprise ?

Si les clients estiment que votre site Web, votre application ou toute autre solution numérique n’est pas utilisable, conviviale ou utile… elle ne sera pas utilisée. Si les choses sont trop compliquées, ne fonctionnent pas comme prévu ou le font de manière contre-intuitive, vous pouvez vous attendre à des commentaires négatifs, de mauvaises critiques et des clients perdus.

Il est essentiel d’éviter ces problèmes tout en optimisant les expériences, surtout si vous voulez une solution numérique qui développe votre entreprise et vous place devant la concurrence. Un client heureux est un client loyal et fidèle.

C’est là que des tests d’utilisabilité, des tests UX et des tests utilisateurs spécifiques, ciblés et continus peuvent faire une énorme différence. Ils constituent des listes de contrôle essentielles sur la manière d’optimiser vos solutions. Mais savoir lequel utiliser, et quand, n’est pas si simple.

Comment pouvez-vous être sûr que votre solution est vraiment utilisable dans le monde réel ? Un bon design UX devrait être presque invisible, mais le vôtre vous gêne-t-il ? Pouvez-vous trouver des utilisateurs réels pour tester vos solutions ou êtes-vous coincé dans un laboratoire ?

Les bons tests peuvent vous aider à vous assurer que ces facteurs sont corrects et que vous pouvez développer un produit que vos clients vont adorer.

Qu'est-ce qu'un test d'utilisabilité ?

Intrinsèquement liés à l’expérience utilisateur, les tests d’utilisabilité sont une méthode permettant de mesurer et de quantifier la qualité, la convivialité, l’accessibilité, la désirabilité et la facilité d’utilisation d’un produit auprès d’utilisateurs réels.

Outils de test d'utilisabilité pour les applications de bureau

Lorsque vous réalisez des tests d’utilisabilité en interne, il est essentiel de choisir les bons outils. Vous pouvez utiliser une plate-forme solide et sécurisée, telle que le Testbirds Nest, ou choisir un outil d’utilisabilité autonome.

Voici quelques-uns des plus populaires, selon Adobe :

  • Hotjar – fournit des cartes thermiques pour les interfaces web et peut s’intégrer à Google Analytics.
  • Zoom – permet l’enregistrement automatique des sessions vidéo.
  • ClickTale – analyse les actions des utilisateurs qui provoquent le plantage de votre application.

Il s’agit notamment d’examiner les logiciels et les éléments physiques (tels que les capteurs pour les appareils de l’internet des objets).

En se concentrant sur les modèles d’utilisation et de comportement, il est possible d’éliminer les hypothèses et les suppositions du processus de développement. Elle fournit également des informations précieuses et impartiales sur les besoins, les souhaits, les points douloureux et les attentes des utilisateurs.

L’interface et l’architecture globale sont-elles logiques ? Les utilisateurs savent-ils où cliquer ? Les icônes sont-elles compréhensibles ? L’aspect esthétique est-il satisfaisant ? Tout est-il cohérent et précis ? Quels sont les domaines qui peuvent être optimisés ?

Les tests de convivialité vous permettent d’observer et de noter comment un utilisateur interagit avec votre solution et si toutes les fonctions et caractéristiques répondent à ses besoins et sont efficientes, précises et efficaces.

Qu'est-ce qu'un test d'utilisabilité dans le cadre des tests de logiciels ?

Classés parmi les tests non fonctionnels, les tests d’utilisabilité dans le cadre des tests de logiciels examinent la facilité avec laquelle un utilisateur peut apprendre, utiliser et interagir avec votre solution. Cela en fait une partie essentielle du cycle de vie des tests logiciels. En outre, comme il s’agit d’une technique de test en boîte noire, les testeurs n’ont pas besoin de connaître le système interne.

Les processus sont-ils rationalisés ? Son flux est-il clair et logique ? Le contenu est-il pertinent et précis ? Les couleurs, les icônes et les images sont-elles appropriées et intéressantes ? Les temps de réponse sont-ils acceptables et les erreurs sont-elles correctement diagnostiquées ? L’interface graphique est-elle correcte et cohérente ?

Prendre du recul

Le fait de pouvoir se concentrer sur une seule tâche à la fois présente des avantages évidents, tout comme le fait de faire quelque chose d’une manière familière (qui a fait ses preuves). Mais tous deux peuvent entraîner des problèmes si l’on considère la complexité d’un projet logiciel et la nécessité de proposer des solutions nouvelles et innovantes.

Deux phénomènes, en particulier, peuvent avoir un impact considérable sur un projet de logiciel. Le tunneling cognitif (ou cécité d’inattention) et la cécité opérationnelle.

On parle de tunnel cognitif lorsque l’on se concentre intensément sur une chose et que l’on passe à côté d’autres données pertinentes. Les tests d’utilisabilité permettent aux développeurs de voir leur solution sous différents angles. D’éclairer le produit avec un projecteur plutôt qu’avec une lampe.

La cécité opérationnelle est une question de routine. Cela a toujours été fait de cette façon. Si ce n’est pas cassé, ne le réparez pas (ou l’équivalent allemand, ne changez jamais un système qui fonctionne). Le fait d’être si familier avec quelque chose vous fait passer à côté de problèmes et d’opportunités évidents, notamment en matière d’innovation. Avec les tests d’utilisabilité, de vrais utilisateurs peuvent atténuer la cécité opérationnelle en apportant un regard neuf, impartial et objectif sur votre solution.

Pourquoi les tests d’utilisabilité sont-ils si importants ?

Qu’il s’agisse de la conception, du prototypage ou de la diffusion de votre solution, la réalisation d’études et de tests d’utilisabilité permet d’identifier et de résoudre rapidement tout problème susceptible d’avoir un impact négatif sur vos utilisateurs finaux.

En fin de compte, cela vous permet de voir exactement ce que vos utilisateurs ressentent par rapport à votre solution – leur bonheur, leur frustration, leur agacement, leur tristesse, leur anxiété. De savoir comment votre solution les affecte. Et en utilisant des personnes réelles pour effectuer les tests, cela élimine également le problème de la cécité opérationnelle et du tunneling cognitif.

Lorsqu’ils sont réalisés à un stade précoce, les tests d’utilisabilité offrent de multiples avantages :

Réduire les coûts. En découvrant les domaines que les utilisateurs réels n’aiment pas ou qui ne sont pas utilisés, vous pouvez supprimer les fonctionnalités indésirables et vous concentrer sur ce qui est vraiment nécessaire. Si vous le faites pendant la phase de prototype, vous pouvez mieux vous assurer que le concept global fonctionne et voir où investir dans les fonctionnalités futures.

Moins de support. En découvrant et en corrigeant les problèmes avant qu’un client n’utilise votre solution, vous réduisez les besoins futurs en matière de support client.

Plus de sécurité. Cela se produit de deux manières. Si un produit est facile à utiliser et utilisable, les utilisateurs (qu’il s’agisse d’employés ou de clients) utiliseront le produit comme prévu et d’une manière qui complète votre sécurité. Les tests de convivialité rendent votre solution sûre dès la conception. En outre, ils vous permettent de comparer votre solution à celle d’un concurrent grâce à des commentaires impartiaux des utilisateurs. Ainsi, vous pouvez développer des fonctionnalités qui améliorent les faiblesses de la concurrence.

Fidélisez vos clients et augmentez vos taux de conversion. Les tests d’utilisabilité permettent de mieux comprendre ce qui constitue une bonne ou une mauvaise expérience et de déterminer les améliorations à apporter pour optimiser ce qui fonctionne et corriger ce qui rebute les clients réels.

Une expérience optimisée. Sans une expérience positive, même le produit le plus utile aura du mal à s’imposer. Les tests de convivialité avec de vrais utilisateurs vous aident à découvrir les problèmes et à mieux comprendre leurs besoins et leurs souhaits, ainsi qu’à voir les choses du point de vue d’une autre personne en dehors d’un environnement de laboratoire.

Qu'est-ce qu'un test UX ?

L’expérience utilisateur (UX) concerne l’interaction et l’expérience de l’utilisateur final avec votre produit, votre plateforme ou votre service. Pour réussir, il est essentiel que l’expérience utilisateur soit correcte.

La montée en puissance des "modèles sombres"

Alors que la plupart des entreprises tentent de fidéliser leurs clients (et de gagner de l’argent) en proposant des services transparents et personnalisés, une bonne assistance et des fonctionnalités avantageuses, d’autres utilisent des éléments de conception pour tromper les clients. Ces “motifs sombres” sont utilisés pour masquer, induire en erreur, encourager et tromper les utilisateurs d’applications ou de sites web afin qu’ils fassent quelque chose qu’ils ne veulent pas faire.

Des articles supplémentaires peuvent être ajoutés à un panier d’achat. La possibilité de se désabonner peut être cachée et/ou rendue extrêmement difficile. Donner l’autorisation à votre liste de contacts peut entraîner l’envoi de spam à tout le monde. La liste est longue :

1. Appâter et changer
2. Confirmer la honte
3. Annonces déguisées
4. Continuité forcée
5. Le spam d’amis
6. Les coûts cachés
7. Détournement d’attention
8. Prévention de la comparaison des prix
9. Protection de la vie privée (aujourd’hui principalement par le biais du courtage de données)
10. Le motel à cafards
11. Se faufiler dans le panier
12. Questions pièges

Mais si les développeurs de sites Web ou d’applications peuvent voir leurs gains à court terme augmenter rapidement, l’expérience négative de telles tactiques peut entraîner la méfiance et la colère, ce qui augmente inévitablement le taux de désabonnement. Il est préférable d’éviter de tels éléments de conception.

Les tests UX sont une méthode qui consiste à tester tous les éléments avec lesquels vos utilisateurs interagissent et qu’ils expérimentent sur votre application, votre site web ou votre produit numérique. Ces tests vous permettent de voir clairement ce qui a un impact sur l’expérience utilisateur et, surtout, ce qui peut être fait pour optimiser chaque élément de votre produit numérique.

Les tests d’ergonomie quantitatifs font appel à des utilisateurs réels. Tout ce qui peut être mesuré ou compté (combien de clics ont été nécessaires pour atteindre le panier d’achat sur votre site) est enregistré et les résultats sont analysés. En outre, les tests d’ergonomie qualitatifs recueillent des données qui portent sur ce qui peut être observé, comme les émotions (comment ont-ils ressenti le processus d’achat ?).

Le but ultime des tests UX est de s’assurer que vous construisez des produits que vos clients vont aimer. Pour transformer les visiteurs en clients et les clients fidèles en ambassadeurs de la marque.

Pourquoi les tests UX sont-ils si importants ?

Quelle que soit l’utilisation de votre solution, l’expérience utilisateur (UX) doit être exceptionnelle et apporter de la valeur. Comme l’ont montré les chercheurs en UX, les utilisateurs doivent avoir le sentiment que votre solution est facile d’accès et d’utilisation, qu’elle contient un contenu pertinent, qu’elle est esthétiquement agréable (désirable), qu’elle leur permet de trouver ce dont ils ont besoin, qu’elle peut être utilisée par une grande variété de personnes ayant des besoins divers et qu’elle est digne de confiance.

Pour y parvenir, il est essentiel de procéder à des tests UX avec des personnes qui correspondent étroitement à votre public cible.

Une expérience négative peut directement réduire les conversions et stopper les visites de retour sur un site web – des études montrent que 64 % des consommateurs achètent chez un concurrent après une mauvaise expérience utilisateur. Parallèlement, les applications peuvent être rapidement supprimées. Une expérience agréable, obtenue grâce à des tests et des améliorations constants, peut changer cette situation et stimuler les ventes et l’engagement des utilisateurs.

L’avantage des tests UX

  • Compléter les données découvertes par vos chercheurs UX.
  • Trouver et corriger les erreurs pendant la phase de développement
  • Utilisez les données qualitatives pour améliorer la satisfaction des utilisateurs
  • Recevoir des commentaires impartiaux sur ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas.
  • Augmentez la rétention, l’engagement et les ventes
Solution

Tests d'utilisabilité

Découvrez comment une étude d'utilisabilité et d'UX peut aider votre produit à offrir une expérience holistique.

Pour en savoir plus

Qu'est-ce qu'un test d’utilisateur ?

Les tests d’utilisateurs font appel à des personnes réelles pour évaluer votre solution numérique. Est-elle utile ? Votre public cible l’utilisera-t-il ? Que manque-t-il ? Qu’est-ce qui doit être amélioré ? Qu’ont-ils ressenti en l’utilisant ? Combien de temps a-t-il fallu pour accomplir les instructions de la tâche ?

Les tests d’utilisabilité et les tests UX constituent tous deux une partie importante des tests d’utilisateurs. Cela en fait un outil efficace pour les campagnes d’optimisation du taux de conversation.

Grâce à des utilisateurs testant dans des conditions réelles, ils fournissent un retour en temps réel sur leur expérience lorsqu’ils interagissent avec votre produit. Vous disposez ainsi d’informations de première main pour améliorer certains aspects de votre produit et vous assurer qu’il est entièrement optimisé et prêt pour vos utilisateurs réels.

Pourquoi les tests d’utilisateurs sont-ils si importants ?

Savez-vous vraiment ce que vos utilisateurs veulent et attendent ? Êtes-vous certain que votre conception est facile à comprendre et à naviguer ? Êtes-vous sûr que votre produit offre une expérience positive ?

Il est plus difficile de répondre à cette question lorsqu’un produit est développé de manière isolée par des personnes qui connaissent parfaitement leur produit. Ils sont susceptibles de faire des hypothèses sur la facilité d’utilisation globale du produit et les niveaux de satisfaction. Avec les tests utilisateurs, vous pouvez obtenir une vision impartiale de votre produit directement du point de vue de l’utilisateur.

Cela vous donne :

  • Une compréhension approfondie et complète de l’expérience réelle des clients.
  • la possibilité de résoudre les problèmes avant que les utilisateurs réels n’utilisent votre produit
  • Un retour d’information en temps réel pour optimiser les points cruciaux

Quel est le meilleur test pour vous ?

Les tests d’utilisabilité, les tests UX et les tests d’utilisateurs ont tous pour but de garantir une expérience utilisateur fluide et positive. Cependant, il y a des cas où l’un est plus approprié que l’autre.

Le tableau suivant peut vous aider à déterminer lequel est le plus approprié pour votre projet :

Test d'utilisabilité - pensez l'aspect pratique
Test UX - pensez émotion
Test utilisateur - pensez validation

Détermine si un utilisateur peut ou ne peut pas faire ce dont il a besoin ou ce qu’il veut faire.

Il s’agit de déterminer si votre solution offre une expérience pertinente à vos utilisateurs.

Valide la demande pour votre solution avant qu’elle ne soit développée.

Aide à mesurer l’efficacité et la facilité d’utilisation de votre conception.

Il prend en compte l’image de marque, l’interface utilisateur, la facilité d’utilisation, le contenu, la couleur, etc. et son impact sur l’expérience.

Est utilisé pour voir si votre solution résout réellement le problème ou le besoin de l’utilisateur.

Est essentiel pour vérifier que la solution fonctionne comme prévu, qu’elle est fiable, accessible et capable de garantir que l’utilisateur peut atteindre ses objectifs.

Déterminez ce que les gens pensent de la solution à chaque étape, du déballage/téléchargement à l’utilisation, et même à la suppression ou au retour du produit.

Utilise des personnes réelles pour déterminer si votre solution est utile, utilisable, facile à prendre en main et si elle offre une bonne expérience globale.

Peut aider à mesurer la capacité d’apprentissage de votre solution.

Peut renforcer la fidélité à la marque et augmenter les conversions.

Permet d’avoir un aperçu de la conception et du concept d’ensemble.

  • Détermine si un utilisateur peut ou ne peut pas faire ce dont il a besoin ou ce qu’il veut faire.
  • Aide à mesurer l’efficacité et la facilité d’utilisation de votre conception.
  • Est essentiel pour vérifier que la solution fonctionne comme prévu, qu’elle est fiable, accessible et capable de garantir que l’utilisateur peut atteindre ses objectifs.
  • Peut aider à mesurer la capacité d’apprentissage de votre solution.

  • Il s’agit de déterminer si votre solution offre une expérience pertinente à vos utilisateurs.
  • Il prend en compte l’image de marque, l’interface utilisateur, la facilité d’utilisation, le contenu, la couleur, etc. et son impact sur l’expérience.
  • Déterminez ce que les gens pensent de la solution à chaque étape, du déballage/téléchargement à l’utilisation, et même à la suppression ou au retour du produit.
  • Peut renforcer la fidélité à la marque et augmenter les conversions.

  • Valide la demande pour votre solution avant qu’elle ne soit développée.
  • Est utilisé pour voir si votre solution résout réellement le problème ou le besoin de l’utilisateur.
  • Utilise des personnes réelles pour déterminer si votre solution est utile, utilisable, facile à prendre en main et si elle offre une bonne expérience globale.
  • Permet d’avoir un aperçu de la conception et du concept d’ensemble.

Focus sur les tests d'utilisabilité

Comme le montre toute étude d’utilisabilité, votre produit doit être utilisable, utile, facile à prendre en main et utilisé. Cela provient en grande partie d’une recherche approfondie de vos utilisateurs et de tests d’utilisabilité de votre solution. Dans cette optique, examinons plus longuement comment les tests d’utilisabilité peuvent influencer de manière significative le succès de votre solution numérique.

Quels sont les principaux avantages des tests d'utilisabilité ?

Il vous fait gagner du temps et de l’argent

Lorsqu’il est réalisé au début de la phase de développement (et à chaque étape importante), une grande variété de problèmes, de bogues, de défauts, de problèmes de cohérence, de problèmes de performance, d’impasses de navigation, etc. peuvent être rapidement identifiés et corrigés. C’est essentiel à mesure que le produit se développe et devient plus complexe. La correction des problèmes à des stades ultérieurs prend du temps, coûte cher et peut retarder la sortie de votre produit.

Il vous aide à créer un meilleur produit

En examinant l’ensemble du produit ou un échantillon d’un (ou plusieurs) domaine(s), les tests d’utilisabilité valident la facilité d’utilisation du logiciel et contribuent à améliorer la cohérence, la capacité, l’efficacité et la fiabilité de votre produit. En tant que processus continu, il permet de rationaliser votre produit et de mieux comprendre les besoins des utilisateurs.

Il vous permet également de traiter rapidement divers problèmes, notamment les erreurs de page courantes (liens périmés, images qui ne se chargent pas), fautes de grammaire et d’orthographe, mauvaises traductions, incohérences de marque et de mise en page, tâches trop compliquées, etc.

Il optimise l’expérience de l’utilisateur et augmente les conversions

L’utilisateur moyen se fait un avis sur votre site ou votre application en une seconde. C’est peut-être tout le temps dont vous disposez. Les tests d’utilisabilité vous permettent de faciliter les processus, de supprimer les obstacles et les erreurs, de minimiser les étapes, d’améliorer votre interface et, en fin de compte, de créer une solution qui offre une expérience positive et attrayante. Une solution qui permet aux utilisateurs de faire ce qu’ils ont prévu de faire.

Quels sont les trois types de tests d'utilisabilité ?

En fonction de votre produit, de vos besoins (et de ceux de vos utilisateurs) et de vos objectifs, une méthodologie de test d’utilisabilité spécifique est mieux adaptée que d’autres. Examinons trois des méthodes les plus utilisées.

Test quantitatif d’utilisabilité

Ce test est axé sur les chiffres et les faits, et non sur les hypothèses. Sur la base de paramètres UX établis pour une tâche donnée (taux de réussite ou temps d’exécution de la tâche), des données sont collectées sur la performance de la tâche et l’expérience de l’utilisateur lors de son exécution.

Test d’utilisabilité modéré

Un test d’utilisabilité modéré (en personne ou à distance) vous permet d’entrer dans la tête de l’utilisateur pendant qu’il interagit avec votre produit et navigue dans des cas d’utilisation typiques, comme la recherche d’un produit sur votre site. Vous pouvez ensuite les observer en temps réel et compiler une liste détaillée de commentaires sur la convivialité.

Test d’utilisabilité sans modérateur

Parfois, vous avez besoin d’une vue non filtrée du point de vue de l’utilisateur. Avec les tests d’utilisabilité à distance sans modérateur, votre groupe cible est enregistré en train de réaliser une variété de cas d’utilisation tout en réfléchissant à voix haute. Tout peut ensuite être réécouté pour plus de détails.

Quelles sont les méthodes les plus courantes de test d'utilisabilité ?

Avec ou sans modérateur, à distance ou en personne, la méthode de test et la méthodologie de recherche que vous utilisez dépendent de divers facteurs, notamment de vos objectifs et desressources disponibles.

Elles relèvent toutes de l’un des quatre critères suivants : Test modéré / en personne, test modéré à distance, test à distance non modéré et test en personne non modéré.

Les méthodes à distance les plus populaires sont les suivantes :

  • Les entretiens téléphoniques/vidéo modérés, où un modérateur donne des instructions aux testeurs pour qu’ils effectuent des tâches sur leur appareil tout en recevant et en enregistrant des commentaires.
  • Les enregistrements de sessions sans modérateur qui utilisent un logiciel pour surveiller et enregistrer les actions d’un utilisateur lorsqu’il navigue et interagit avec votre produit numérique.

Les méthodes populaires en personne sont les suivantes:

  • Une session modérée de test d’utilisabilité en laboratoire qui se déroule généralement dans un milieu spécifiquement mis en place, où les testeurs effectuent des tâches sur des appareils spécifiques tandis que le facilitateur surveille, pose des questions et des questions de suivi.
  • L’observation non modérée, où un facilitateur surveille les actions, le langage corporel et les expressions faciales du testeur pendant qu’il suit une série d’instructions.

Comment puis-je effectuer des tests d'utilisabilité à distance ?

Il y a plusieurs processus à prendre en compte lors de la réalisation d’un test d’utilisabilité à distance.

  1. Définissez vos objectifs (ce que vous voulez tester, comment mesurer le succès, etc.) et vos utilisateurs cibles.
  2. Décidez si le test est modéré ou non modéré.
  3. Établissez les cas d’utilisation/tâches/questions et rédigez votre script de test.
  4. Effectuez un test pilote pour vous assurer que tous les équipements et matériels sont prêts.
  5. Recrutez vos testeurs, qui doivent correspondre étroitement à vos utilisateurs cibles.
  6. Mettez en place une plateforme de test appropriée et sécurisée.
  7. Réalisez le test.
  8. Analysez les données et résumez les résultats.
Solution

Test à distance

Découvrez comment vous pouvez tester votre produit rapidement, efficacement et sans limites.

Pour en savoir plus

Quelles sont les questions les plus courantes dans les tests d'utilisabilité ?

Il est essentiel de poser des questions pertinentes, claires et difficiles à mal interpréter pour obtenir des données objectives et impartiales sur la convivialité de votre solution. Votre objectif est d’obtenir des informations plus approfondies et plus précises sur la manière dont le testeur utilise votre produit, son ressenti et sa compréhension de votre solution. Cela signifie que les questions doivent être spécifiques, pertinentes, concises et stimuler la conversation.

Meilleures pratiques pour externaliser vos tests d'ergonomie

Il est important de réaliser ses propres tests d’utilisabilité, mais cela peut être compliqué et potentiellement coûteux, surtout lorsque votre personnel ne peut pas prendre en charge d’autres projets. Une bonne solution consiste à externaliser vos tests.

Si c’est la voie que vous choisissez, il y a quelques éléments à prendre en compte.

  • Faites preuve de diligence raisonnable en utilisant les méthodes de recherche appropriées. Sont-ils des spécialistes des tests d’utilisabilité ? Le fournisseur a-t-il de l’expérience dans votre domaine ? Peut-il être engagé pour la durée dont vous avez besoin ? Peut-il communiquer efficacement avec vos équipes ?
  • Désignez un chef de projet dédié qui assurera la liaison entre vos équipes internes et le vendeur.
  • Définissez des objectifs clairs et élaborez une proposition détaillée, qui comprend les délais et les produits livrables attendus.
  • Interrogez le(s) fournisseur(s) de manière approfondie. Sont-ils adaptés à votre entreprise ? Comprennent-ils vos objectifs et vos utilisateurs ? Peuvent-ils fournir des résultats “immédiats” ? Étant donné qu’ils constitueront votre panel de test et qu’ils seront chargés de la facilitation des tests, vous devez être sûr qu’ils correspondent bien à votre entreprise. Cela signifie également que vous devez vous assurer que le fournisseur étudie l’utilisabilité qualitative.

Les questions doivent également être considérées comme allant au-delà du test.

  • Les questions de présélection vous aident dans votre processus de sélection des tests (si votre application localise des stations de recharge, il est utile de demander “conduisez-vous une voiture électrique ?”
  • Les questions de pré-test permettent de savoir comment le testeur utilise ces produits et quelle est son expérience globale en la matière. Cela vous permet de filtrer les personnes qui ne correspondent pas à vos exigences ou qui ne connaissent pas suffisamment votre solution.
  • Les questions post-test vous permettent de clarifier tout ce qui n’était pas clair, de poser toutes les questions que vous avez pu manquer et de voir quelle a été leur expérience globale avec votre solution.

Ce sont les questions pendant le test qui fournissent le plus d’informations pour optimiser votre solution.

Idéalement, elles devraient être qualifiantes (si vous vous concentrez sur l’expérience utilisateur – que pensez-vous de “ceci”) et/ou quantitatives (si vous voulez des informations spécifiques et détaillées – combien de clics cela a-t-il pris) et ouvertes. Un simple “oui” ou “non” fournit beaucoup moins d’informations qu’une question qui encourage la conversation sur votre produit.

En outre, ne posez pas de questions suggestives, car elles peuvent influencer les décisions. Ne demandez pas “aimez-vous notre nouveau design, qui est excellent” (le mot “excellent” peut donner biaiser la réponse), mais plutôt “comment évalueriez-vous notre nouveau design”.

Exemples de questions de test :

  • Le processus de connexion était-il intuitif pour vous ?
  • La page est-elle claire ?
  • Quelle a été votre expérience globale de la navigation dans l’application ?
  • Les images vous aident-elles à comprendre le contenu ?
  • Avez-vous trouvé les informations que vous recherchiez ?
  • Pouvez-vous me dire ce que vous pensez des icônes ?
  • Que pensez-vous du passage à la caisse ?
  • J’ai remarqué que vous avez (fait quelque chose). Pouvez-vous dire pourquoi ?

Combien de participants faut-t'il pour un test d'utilisabilité ?

De nombreux facteurs influencent le nombre de participants pour un test de convivialité :

  • Votre budget.
  • Les membres de votre groupe d’utilisateurs (ou de vos groupes).
  • L’echelle de votre test (plus il est complexe et plus le nombre de domaines à étudier est important, plus il faudra de participants).
  • Le type de test (les données quantitatives sont préférables si vous utilisez de grands groupes).

Il n’existe pas de solution unique. Toutefois, les conclusions de base d’un article cité étaient que “80 % des problèmes de prise en main sont détectés avec quatre ou cinq testeurs”. Mais si votre solution est complexe et que vous voulez que sa prise en main soit inégalée, il est préférable de consulter un fournisseur de tests expérimenté.

Comment décider ce qu'il faut tester?

Cela dépend de vos objectifs d’utilisabilité, du stade de développement, du type de changement, des commentaires des clients, des questions que vous avez posées et d produit numérique que vous developpez.

Avec une étude de test d’utilisabilité, l’objectif principal est de créer une solution sans friction. Tout ce qui présente une friction (ou un potentiel de friction) doit être testé. Votre application se déconnecte-t-elle constamment d’un appareil intelligent ? Un processus est trop compliqué ?

Si vous avez décidé d’utiliser de nouvelles couleurs, vérifiez qu’il n’y a pas de problème d’accessibilité pour les utilisateurs daltoniens. Peut-être qu’un membre du service marketing voulait savoir quelle est la première chose qu’un utilisateur fera après avoir ouvert l’application ? Vous constatez peut-être une baisse soudaine des conversions. Les gens peuvent-ils trouver votre nouveau panier d’achat ?

Quel est le bon moment pour commencer les tests d’utilisabilité ?

Le plus tôt est le mieux.

Une bonne règle de base consiste à effectuer des tests lors de la conception initiale, après chaque modification, en cas d’incertitude quant à la conception, et de manière régulière. Le monde numérique évolue rapidement et, pour rester dans la course, il est souvent nécessaire d’apporter des modifications mineures afin de conserver sa pertinence.

À quoi dois-je faire attention lorsque je réalise des tests d’utilisabilité ?

Lorsque même le plus petit geste ou le commentaire le plus anodin peut révéler des données importantes l’expérience, vous devez prêter une attention particulière à leurs réponses (qui peuvent déclencher d’autres questions et révéler des domaines non pris en compte), à leur langage corporel, à leurs expressions faciales, à leur comportement général et à la façon dont ils interagissent avec votre solution.

Il est également important de tenir compte des éléments mesurables. Par exemple, à quelle vitesse terminent-ils les tâches, et combien d’erreurs se sont produites à cause d’une mauvaise compréhension du logiciel ?

Gardez à l’esprit vos objectifs généraux. Votre produit doit répondre aux besoins et aux attentes de l’utilisateur. Les caractéristiques et les fonctions sont claires. La navigation est logique et facile.

Solution

Test des sites Web

Découvrez comment une meilleure expérience utilisateur sur votre site Web peut entraîner une augmentation des conversions et du retour sur investissement.

Pour en savoir plus

Pourquoi les méthodes de test de prise en main des sites Web sont-elles importantes ?

Pour un site optimisé qui permet aux visiteurs d’atteindre facilement leurs objectifs et de vivre une bonne expérience, les tests d’utilisabilité sont essentiels. Une bonne prise en main signifie qu’un site Web est facile à comprendre et rapide d’accès, qu’il est agréable, a un contenu pertinent et significatif, une navigation efficace et sans friction et un traitement approprié des erreurs (comme une messagerie d’erreur correcte).

Il est également important de garder à l’esprit que votre site Web est souvent le seul point de contact que les gens ont avec votre entreprise. S’il n’est pas utilisable, il ne sera pas utilisé.

Comment réaliser un test d'utilisabilité pour un site web ?

Un test de prise en main examine l’efficacité, l’efficience et la facilité d’utilisation (satisfaction) du site. Les visiteurs ont-ils des difficultés à atteindre leur objectif (acheter un article), peuvent-ils tout comprendre et se rendre là où ils doivent aller, les temps de chargement sont-ils raisonnables, les liens sont-ils périmés, les images s’ouvrent-elles et sont-ils satisfaits de leur parcours ?

En fonction de ce que vous voulez tester, vous devez décider s’il faut tester l’ensemble du site, des pages ou des sections spécifiques, et/ou si vous avez besoin d’un test basé sur une tâche (peuvent-ils aller facilement de la page de votre produit au panier d’achat ?)

Sélectionnez ensuite vos testeurs, décidez si les tests seront modérés ou non, et s’ils seront effectués à distance ou en personne. S’il s’agit d’un test à distance, vous pouvez donner aux testeurs l’accès à votre site de test ou les surveiller via une plateforme de test d’utilisabilité, qui enregistre ce que fait le testeur, collecte les données et vous aide à interpréter les données pour générer des informations.

Quels sont les types de tests d'utilisabilité de sites web ?

Quels sont les types de tests d’utilisabilité de sites web ?

Nous en avons déjà abordé quelques-uns, notamment les interviews vidéo, les données quantitatives, et les données non modérées ou modérées, mais il en existe d’autres.

Premier clic : vous permet de voir sur quoi un visiteur clique en premier lorsqu’il essaie d’accomplir une tâche spécifique.

Test des 5 secondes : on montre votre page (interface utilisateur) aux utilisateurs pendant cinq secondes et on leur demande ce qu’ils peuvent retenir de la présentation.

Eye-tracking : permet de voir où les visiteurs regardent sur votre site, ce qui attire ou non leur attention.

Test de l’arborescence : permet d’évaluer la hiérarchie de votre site Web et de voir dans quelle mesure il est facile pour les visiteurs de trouver des informations.

Moins

Comment réaliser des tests d'utilisabilité pour des applications mobiles ?

Si la majorité des tests mobiles sont identiques aux tests de sites Web, la différence réside dans l’utilisation d’appareils mobiles. Cela signifie qu’au-delà de la définition des objectifs, du développement des cas d’utilisation, de la sélection des testeurs et de l’exécution des tests, vous devez considérer où et quand tester, sur quel système d’exploitation et quelle version tester, et quels appareils utiliser.

Idéalement, les testeurs utiliseront leurs propres appareils et effectueront les tests dans des conditions réelles. Plus les tests sont réalistes, au mieux c’est. Vous pouvez ensuite utiliser une variété d’outils pour enregistrer ce que fait l’utilisateur et trouver des réponses à vos questions. Il peut s’agir d’enregistreurs mobiles basés sur un navigateur qui enregistrent ce que l’utilisateur fait dans l’application, de la mise en miroir du téléphone avec un ordinateur à l’aide d’un logiciel spécifique, ou de l’utilisation de caméras connectées au téléphone ou placées sur une table.

Rassemblez les données, analysez-les et rédigez un rapport.

Solution

Test des appareils et des applications mobiles

Découvrez comment vous pouvez effectuer des tests mobiles sur un large éventail d'appareils et de systèmes d'exploitation grâce à notre Crowd.

Pour en savoir plus

Comment mesurer les résultats des tests d'utilisabilité ?

Pour déterminer la facilité de prise en main de votre produit numérique (son efficience, son efficacité et sa satisfaction), vous devez vous tourner vers vos mesures de d’UX.

Pour l’efficience :

  • Taux d’achèvement (réussite de la tâche) – un utilisateur a-t-il réussi à accomplir une tâche (réussite binaire – oui ou non) et également des réussites partielles (niveaux de réussite – il a trouvé l’article, mais ce n’était pas la bonne couleur) ?
  • Nombre d’erreurs – en accomplissant une tâche, combien d’erreurs ont été commises pour y parvenir ?

Pour l’efficacité :

  • Temps de la tâche – combien de temps a-t-il fallu pour accomplir une tâche (trop long et ils risquent de partir).

Pour la satisfaction :

  • Satisfaction au niveau de la tâche (question unique sur la facilité) : quelle était la difficulté ou la facilité de la tâche ?

Combinez ensuite le tout dans une mesure de prise en main unique (SUM) pour standardiser vos mesures et obtenir un score de convivialité unique à utiliser dans votre rapport.

Comment intégrer les tests d'utilisabilité aux sprints ?

Dans un premier temps, recrutez des testeurs qui conviennent étroitement à vos clients afin que les résultats des tests d’utilisabilité soient plus précis. Assurez-vous qu’ils sont disponibles pendant toute la durée du sprint.

Meilleures pratiques pour le recrutement de testeurs d'ergonomie

  • Planifiez vos critères de recrutement – découvrez tout sur chaque participant, combien en recruter, et élaborez des critères de sélection (poste, expérience).
  • Parlez à vos équipes système/développement/marketing et réalisez des enquêtes auprès d’elles pour comprendre leurs besoins.
  • Apprenez tout ce que vous pouvez sur la solution en cours d’élaboration.
  • Déterminez les meilleures incitations – monétaires et non monétaires (chèques-cadeaux, etc.).
  • Décidez du nombre de participants que vous devez recruter
  • Examinez les différents moyens de trouver des personnes – médias sociaux, sites tels que Craigslist, visiteurs de votre propre site Web, création d’un groupe de discussion, et si c’est trop, envisagez d’utiliser une communauté mondiale de crowdtesters !
  • Faites remplir à chaque candidat un questionnaire de qualification/sélection (âge, revenu, éducation, avez-vous un microphone, un ordinateur, un téléphone, etc. fonctionnels ?)
  • Mettez en place un système d’évaluation afin de suivre les testeurs pour les projets futurs, de contrôler les ” non-présentations ” et de développer des directives de test claires.

Comme les développeurs apporteront des changements constants pendant cette période, la rapidité, l’agilité et la disponibilité sont essentielles.

Une fois prêt, concentrez-vous sur la mise en place de votre article de test (prototypes, wireframes, etc.) et testez au moins une étape en avance sur votre équipe de développement. Fournissez ce feedback à votre équipe de développement.

Vous pouvez maintenant commencer à tester les zones qui sont plus ou moins entièrement fonctionnelles. C’est là que les sessions en personne ou les sessions vidéo enregistrées sont les plus utiles.

Enfin, lorsque le dernier jour du sprint arrive et que le codage est terminé, la version “finale” peut être entièrement testée en termes de prise en main. Là encore, les résultats peuvent être transmis à l’équipe – de préférence par une personne ayant l’expérience de l’analyse des résultats des tests d’utilisabilité.

Utilisez-vous les mêmes testeurs pour les tests d’utilisabilité ?

L’utilisation de testeurs répétitifs vous permet de voir comment les nouvelles mises à jour affectent les utilisateurs réguliers/fréquents de votre produit.

Toutefois, pour éviter la cécité opérationnelle due à une trop grande familiarité, il est toujours bon de faire appel à de nouveaux testeurs.

Dernières réflexions

Si votre projet est de créer un produit numérique mémorable et largement adopté, les tests d’ergonomie doivent devenir une partie importante de votre cycle de développement. Il ne s’agit pas simplement d’une autre case à cocher en cours de route. Ils sont essentiels pour garantir le succès de votre solution numérique.



Insights

Nous vous fournissons les dernières informations sur le monde du crowd testing.

Arrêtez de supposer que votre produit répond aux attentes de vos utilisateurs et commencez à prendre des décisions basées sur des faits.

Usability Testing vs UX Testing vs User Testing
Usability & UX

Test d’utilisabilité, test UX et test utilisateur. Quelle est la meilleure option pour votre entreprise ?

Conversion Rate Optimization
QA

Qu’est-ce que l’optimisation du taux de conversion ?

Stand out as a telco with exceptional UX - Testing with Testbirds and the Crowd
Telecommunications

Répondre à l’appel

Friends looking at a phone
Usability & UX

Le guide essentiel pour la gestion de l’expérience client

Manufacturing

Soyez ingénieux. Développer l’appareil idéal.

Nous contacter